Imprimer

Doit-on craindre l’Europe?

Durée : 1min 56s

Ajouté le : 2017-03-07

Mars 2017 - Doit-on craindre l’Europe? avec notre expert Jean-René Ouellet

OBJET : L’Europe

EXPERT : Jean-René Ouellet

VERSION : Française

Note : Les informations placées entre les crochets « [» « ] » décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[Une musique dynamique débute. Le titre « 360o sur les marchés » apparaît dans une alvéole, bientôt remplacé par le titre de la capsule : Doit-on craindre l’Europe? – mars 2017. Le tout disparaît pour faire place au logo de Valeurs mobilières Desjardins. Le plan fait place à monsieur Jean-René Ouellet dans un bureau. Derrière lui, des écrans avec des côtes de marché ’’].

Jean-René Ouellet (MBA, CFA, Gestionnaire de portefeuille, Groupe conseil en portefeuilles)

Alors que les bourses nord-américaines touchent de nouveaux sommets, les investisseurs à la recherche d’opportunités cherchent des alternatives. L’Europe devrait être une zone d’intérêt, mais bien des investisseurs sont refroidis par les risques politiques. Dans le contexte où les investisseurs ont été surpris en 2016 par le référendum anglais et l’élection américaine, on comprend les inquiétudes.

Cependant, l’élection présidentielle française nécessiterait une surprise de bien plus grande envergure. Si la bonne tenue du front national au premier tour ne fait aucun doute, son succès au second tour est moins probable. Présentement, selon les sondeurs, le front national n’arriverait pas à faire plus de 40 % dans un second tour. Ce retard de 20 % est de 3 à 5 fois plus grand que l’écart présent aux États-Unis et en Angleterre l’an dernier. Même si madame Le Pen devait encore une fois faire mentir les sondeurs, elle ne pourrait prendre seule la décision de quitter l’Europe. Elle aurait besoin de l’approbation de l’appareil gouvernemental, chose qui est loin d’être acquise alors que la plupart des Français demeurent favorables à l’euro et à l’Union européenne.

Une fois le risque politique mis de côté, on perçoit que l’Europe est l’une des seules zones dont la croissance excède son potentiel. Les évaluations y sont inférieures, les dividendes substantiels et comme le chômage est encore un peu élevé, on y voit moins de pression sur les marges bénéficiaires des entreprises. Le scepticisme affiché par les investisseurs pourrait devenir une opportunité à ne pas manquer.

Pour réussir en investissement, on doit parfois opter pour des positions moins consensuelles. 2016 en a été un bel exemple. Essuyant un début d’année difficile, peu d’investisseurs envisageaient que le Canada affiche l’un des meilleurs rendements l’an dernier, encore moins son secteur des matériaux. Et pourtant! On peut donc soit craindre la politique européenne, ou encore s’en servir si une fenêtre d’opportunité devait s’ouvrir ce printemps!

 [La musique reprend. Le logo de l’entreprise et les notes légales suivantes apparaissent à l’écran: «Cette présentation vous est faite à titre d’information générale seulement. Valeurs mobilières Desjardins se dégage de toute responsabilité quant à d’éventuelles erreurs ou omissions. Les informations contenues dans cette présentation ne doivent pas être interprétées comme étant un avis de nature juridique, comptable, financier ou fiscal et Valeurs mobilières Desjardins recommande que vous consultiez votre conseiller en placement en fonction de vos besoins. Valeurs mobilières Desjardins et ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de l’utilisation de l’information apparaissant dans cette présentation. Le présent document peut contenir des statistiques provenant de tiers que nous estimons fiables. Valeurs mobilières Desjardins ne se prononce pas à savoir si l’information statistique obtenue est exacte et complète, et l’utilisateur ne saurait s’y fier en ce sens. Les estimations, les opinions et les recommandations exprimées aux présentes le sont en date de la présente publication et sont sujettes à changement sans préavis. Desjardins Gestion de patrimoine Valeurs mobilières est un nom commercial utilisé par Valeurs mobilières Desjardins inc. Valeurs mobilières Desjardins inc. est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). ». Puis le logo fait place à l’adresse du site Internet vmdconseil.ca. Fin de la vidéo. ]