Imprimer

Video - La Bourse pourrait encore nous surprendre

Durée : 2min 36s

Ajouté le : 2017-10-29

Dans cette capsule dédiée aux marchés financiers, notre expert Michel Doucet, du Groupe conseil en portefeuilles de Valeurs mobilières Desjardins, nous fait ses recommandations par rapport à la situation actuelle des marchés boursiers.

OBJET : La Bourse pourrait encore nous surprendre

EXPERT : Michel Doucet

VERSION : Française

Note : Les informations placées entre les crochets « [» «] » décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[Une musique dynamique débute. Le titre « 360o sur les marchés » apparaît dans une alvéole, bientôt remplacé par le titre de la capsule : La Bourse pourrait encore nous surprendre – Automne 2017. Le tout disparaît pour faire place au logo de Valeurs mobilières Desjardins. Le plan fait place à monsieur Michel Doucet dans un bureau. Derrière lui, des écrans avec des côtes de marché ’’].

Michel Doucet (B. Sc., CIMMD, Vice-président et gestionnaire de portefeuille, Groupe conseil en portefeuilles)

Les perspectives économiques et financières sont positives, malgré un possible repli à  court terme. Il faut remonter à  juin 2016 pour voir une baisse d’au moins 5 % du S&P 500 et à février 2016 pour un recul de 10  %. En plus de multiples d’évaluation étirés et une volatilité plus faible que la moyenne, l’indice a subi une seule baisse quotidienne d’au moins 1,5  % depuis le début de l’année.

Les investisseurs donnent aussi l’impression d’être immunisés contre le flux d’information continue, l’évolution de la politique monétaire, les perspectives à l’égard des taux et la toile de fond géopolitique mondiale. Toutefois, ces raisons ne sont pas suffisantes pour empêcher la Bourse américaine d’atteindre de nouveaux sommets. Et rien n’empêche les multiples d’évaluation de devenir encore plus élevés d’ici à ce que le cycle économique bascule en récession.

La valse-hésitation des marchés boursiers depuis la deuxième semaine d’août est peut-être même la pause santé que nous attendions. Historiquement, l’automne est propice à des épisodes de volatilité en Bourse. Voyons-y là l’occasion de déployer les liquidités gardées en réserve vers le marché des actions !

Il faudra surveiller de près le marché de change, car l’appréciation du huard pourrait, à court terme, continuer de miner le rendement des placements à l’étranger.

Avoir trop de convictions, c’est comme en avoir trop peu. En gestion de portefeuille, il est stratégique de baliser ses convictions dans un cadre qui convient au profil de l’investisseur et à  sa tolérance au risque. L’investisseur qui outrepasse sa tolérance au risque pour optimiser le rendement de son portefeuille doit redoubler de prudence.

La finance comportementale nous enseigne que les émotions peuvent entrainer des décisions impulsives et irrationnelles. Or, gérer les émotions et l’impulsivité n’est pas facile. Les vertus cardinales d’une stratégie judicieuse et alignée sur le profil individuel de l’investisseur sont la rigueur, l’objectivité, la prudence et le respect d’un horizon de placement à  long terme.

Le marché obligataire amorce une phase de normalisation. Pour la première fois en 35 ans, le rendement total d’un portefeuille pourrait être essentiellement alimenté par l’encaisse et par les actions alors que les taux seront à  la hausse. Comme environ 90 % de la variabilité des rendements d’un portefeuille dépendent de la répartition d’actifs, la gestion active prendra alors toute son importance.

[La musique reprend. Le logo de l’entreprise et les notes légales suivantes apparaissent à l’écran: «Cette présentation vous est faite à titre d’information générale seulement. Valeurs mobilières Desjardins se dégage de toute responsabilité quant à d’éventuelles erreurs ou omissions. Les informations contenues dans cette présentation ne doivent pas être interprétées comme étant un avis de nature juridique, comptable, financier ou fiscal et Valeurs mobilières Desjardins recommande que vous consultiez votre conseiller en placement en fonction de vos besoins. Valeurs mobilières Desjardins et ses administrateurs, dirigeants, employés et mandataires ne seront aucunement responsables des dommages, pertes ou frais encourus à la suite de l’utilisation de l’information apparaissant dans cette présentation. Le présent document peut contenir des statistiques provenant de tiers que nous estimons fiables. Valeurs mobilières Desjardins ne se prononce pas à savoir si l’information statistique obtenue est exacte et complète, et l’utilisateur ne saurait s’y fier en ce sens. Les estimations, les opinions et les recommandations exprimées aux présentes le sont en date de la présente publication et sont sujettes à changement sans préavis. Desjardins Gestion de patrimoine Valeurs mobilières est un nom commercial utilisé par Valeurs mobilières Desjardins inc. Valeurs mobilières Desjardins inc. est membre de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). ». Puis le logo fait place à l’adresse du site Internet vmdconseil.ca. Fin de la vidéo. ]