Imprimer

Video - Les multiples d'évaluation

Ajouté le : Durée :

Dans cette chronique, Louis Wermenlinger, spécialiste en gestion de portefeuille, vous fait un résumé des multiples d’évaluation. Il vous explique, entre autres, les avantages à bien connaître les multiples d’évaluation, et passe en revue les principaux multiples d’évaluation utilisés par les analystes et gestionnaires de portefeuille.

SUJET: Les multiples d’évaluation

EXPERT: Louis Wermenlinger

VERSION: française

Note: Les informations placées entre les crochets «[» «]» décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

 

[ Une élégante musique débute. Différents endroits du siège social de Valeurs mobilières Desjardins sont présentés dont, principalement, le prestigieux parquet où travaille un grand nombre d’employés. Ces images font place à un plan du logo de l’entreprise et au site Internet vmdconseil.ca. Le plan fait place à M. Louis Wermenlinger que l’on voit apparaître sur un balcon du parquet où le personnel est en action ].

Louis Wermenlinger (CA, MBA, GPC, Vice-président et directeur principal gestion de portefeuille à la vice-présidence Courtage et gestion privée, gestionnaire de portefeuille): Aujourd’hui, j’ai choisi de vous entretenir des multiples d’évaluation. Une bonne connaissance des multiples d’évaluation est indispensable dans le processus de sélection des titres. Ces derniers permettent d’établir si un titre est onéreux ou peu dispendieux par rapport au marché en général et à des entreprises du même secteur. Ils permettent aussi de connaître l’opinion des investisseurs sur les perspectives de l’entreprise concernée.

Un grand nombre de multiples d’évaluation sont utilisés par les analystes et gestionnaires de portefeuille. Certains ne sont utiles que dans une industrie particulière. Il serait trop long de les énumérer dans cette chronique. Je me contenterai de deux multiples de base qui sont utiles pour la majorité des titres, le multiple cours / bénéfice et le multiple cours / valeur comptable.

Le multiple cours / bénéfice évalue le prix d’un titre par rapport au bénéfice net imputé à chaque action de l’entreprise. Ainsi, si le bénéfice net atteint 100 millions de dollars et l’entreprise compte 100 millions d’actions en circulation, le bénéfice par action, ou BPA, est 1,00 $, si le titre se négocie à 12,00 $, le multiple cours / bénéfice est de 12 ou 12 fois le BPA. Une entreprise dont le cours / bénéfice est 20 est donc plus dispendieuse qu’une entreprise dont le cours / bénéfice est 8. L’investisseur doit se questionner sur cet écart. Un multiple plus élevé s’explique par plusieurs facteurs dont un meilleur taux de croissance, une situation financière plus solide, une meilleure stabilité des performances, une rareté de titres pour obtenir une exposition dans un secteur donné, la probabilité élevée d’un développement stratégique favorable, une équipe de direction supérieure. Le multiple est le reflet des performances passées de l’entreprise, mais aussi des anticipations sur ses performances futures.

Le multiple cours / valeur comptable mesure le prix d’un titre par rapport à la valeur comptable du capital-actions c’est-à-dire l’avoir des actionnaires tel qu’inscrit aux états financiers de l’entreprise. Ainsi, si le capital-actions d’une entreprise est de 1 milliard de dollars et l’entreprise compte 100 millions d’actions en circulation, la valeur comptable par action est de 10,00 $. Si le titre se négocie à 12 $, le multiple cours /valeur comptable est de 1,2 ou 1,2 fois la valeur comptable. De nouveau, l’investisseur doit se questionner sur les raisons d’écarts importants par rapport au marché ou aux entreprises du même secteur. Le multiple cours / valeur comptable est utile pour déceler des aubaines. La valeur marchande des actifs d’une entreprise se négociant à 0,5 fois la valeur comptable pourrait être beaucoup plus élevée que la valeur accordée par le marché. Une réorganisation ou des transactions pourraient attirer l’attention des investisseurs et entraîner une hausse du titre. Une bonne recherche est cependant indispensable puisqu’un multiple cours / valeur comptable résulte souvent d’un rendement médiocre des actifs (donc, une profitabilité faible du capital de l’entreprise). Finalement, soulignons que ce multiple est plus utile dans les secteurs dont les actifs sont tangibles (inventaires, machinerie, terrains, bâtisses, etc.) par opposition aux secteurs dont les actifs sont les ressources humaines, les brevets, la marque par exemple. Dans ce dernier cas, le multiple sera souvent très élevé si l’entreprise génère une solide profitabilité avec peu d’actifs.

L’analyse des multiples permet aussi d’éviter ou de vendre des titres dont les prix sont insoutenables à moyen ou long terme. Ces titres sont souvent poussés par des vagues spéculatives sectorielles, par exemple, la bulle technologique du début des années 2000, ou par une période de forte croissance dont la fin n’est pas immédiatement visible. Par exemple, une entreprise dont la croissance récente et prévue des bénéfices atteint 50 % se négociera souvent à un multiple de 50 fois les BPA prévus. Le risque est élevé car lorsque les investisseurs anticiperont un ralentissement de la croissance, l’évaluation souffrira simultanément d’une baisse du multiple et d’une baisse du BPA prévus. Dans ce cas, bien que l’entreprise demeure en bonne santé et obtient de bons résultats, la valeur du titre subit une chute considérable.

Les gestionnaires de portefeuille, analystes financiers et conseillers de Valeurs mobilières Desjardins possèdent une solide expertise dans l’évaluation des titres, n’hésitez pas à les consulter.

Merci de votre attention!

[ La musique reprend. L’adresse du site Internet vmdconseil.ca apparaît au centre de l’écran et le texte suivant apparaît au bas de l’écran: «Desjardins Gestion de patrimoine Valeurs mobilières est un nom commercial utilisé par Valeurs mobilières Desjardins inc. Valeurs mobilières Desjardins inc. est membre de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE).» Le plan se termine avec le logo de Valeurs mobilières Desjardins. ]

Haut de page