Imprimer

Video - La sélection d’actions

Ajouté le : Durée :

Dans cette chronique, Louis Wermenlinger, Vice-président et directeur principal gestion de portefeuille et un de nos experts en ce qui concerne les actions, vous en apprend davantage sur l’importance que nous apportons à la sélection d’actions. Il vous présente ici sa philosophie de gestion en matière de placement.

SUJET : La sélection d’actions

EXPERT : Louis Wermenlinger

VERSION : française

Note : Les informations placées entre les crochets « [ » « ] » décrivent le contenu visuel et audio de la vidéo autre que le dialogue ou la narration.

[ Une élégante musique débute. Différents endroits du siège social de Valeurs mobilières Desjardins sont présentés dont, principalement, le prestigieux parquet où travaille un grand nombre d’employés. Ces images font place à un plan du logo de l’entreprise et au site Internet vmdconseil.ca. Le plan fait place à M. Louis Wermenlinger que l’on voit apparaître sur un balcon du parquet où le personnel est en action ].

Louis Wermenlinger (CA, MBA, GPC, Vice-président et directeur principal gestion de portefeuille à la vice-présidence Courtage et gestion privée, gestionnaire de portefeuille): Il me fait plaisir de vous présenter ici notre première chronique financière Valeurs mobilières Desjardins, pour laquelle j'ai choisi de vous entretenir de ma philosophie de gestion en matière de placement. Je suis spécialisé dans les actions. Je gère plusieurs portefeuilles qui sont offerts aux clientèles de Valeurs mobilières Desjardins et Gestion Privée Desjardins.

Malgré la présence de données quantitatives, la gestion de portefeuille n'est pas une science exacte. En effet, les rendements sont obtenus par l'identification de tendances et la prévision des résultats des entreprises. C'est pourquoi un gestionnaire doit adopter un style, une méthodologie et ne pas s'en écarter. Je privilégie le style valeur. Ainsi mes portefeuilles sont bâtis avec des entreprises de qualité dont les évaluations sont raisonnables. Je n'achète pas des actions dont les évaluations sont très élevées augmentant ainsi le risque d'une forte chute si un développement défavorable survient.

Un bon exemple: Research in Motion. Ce titre se transigeait il y a quelques années au-dessus de 100 $ et il s’est effondré suite à l’arrivée d’Apple et de Google dans le secteur des téléphones intelligents. On est donc passé d’une évaluation de 50 fois les profits à une évaluation qui est autour de 5 à 6 fois les profits aujourd’hui parce que les perspectives de Research in Motion sont mauvaises à moyen terme.

La qualité, c'est une direction compétente possédant une bonne feuille de route, une situation financière solide (donc, pas trop de dette), des actifs en bonne condition, une position compétitive forte, une bonne résistance aux creux cycliques et un dividende soutenable. Le style valeur me permet aussi de dénicher des titres sous-évalués (des « aubaines ») dans lesquels je prends une position en attendant que le marché reconnaisse la véritable valeur de l'entreprise et procure à l’investisseur un gain en capital appréciable. Je suis patient. J'investis à moyen et long terme.

Dans certains portefeuilles, je mets l'accent sur les revenus de dividendes. Certaines entreprises évoluent dans des secteurs dont la stabilité permet le versement d'une portion importante des profits aux actionnaires. Les pipelines, les producteurs d'hydro-électricité sont de bons exemples. Dans le cas des pipelines, c’est une industrie réglementée où les tarifs sont ajustés aux taux d’intérêt. Dans le cas des producteurs d’hydro-électricité, les clauses « escalatoires » sont incluses dans des contrats à très long terme permettant d’ajuster les tarifs si l’inflation reprend.

Dans un contexte de bas taux d'intérêt et de forte volatilité des marchés financiers, un portefeuille constitué d'entreprises versant des dividendes variant entre 4 et 6% avec un potentiel de hausse dans le temps constitue un bon complément aux titres à revenu fixe traditionnel. À noter que les dividendes procurent un avantage fiscal, des taux d’impôt qui sont moins élevés que des revenus fixes traditionnels.

Merci beaucoup.

[ La musique reprend. L’adresse du site Internet vmdconseil.ca apparaît au centre de l’écran et le texte suivant apparaît au bas de l’écran : « Desjardins Gestion de patrimoine Valeurs mobilières est un nom commercial utilisé par Valeurs mobilières Desjardins inc. Valeurs mobilières Desjardins inc. est membre de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM) et du Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE). » Le plan se termine avec le logo de Valeurs mobilières Desjardins. ]

Haut de page