Imprimer

Glossaire

Les définitions suivantes vous aideront à mieux comprendre les marchés financiers.

Nous trouver

Définitions commençant par la lettre

A

Achat ferme
Opération dans le cadre de laquelle le courtier agit à titre de contrepartiste. Le courtier achète la totalité d’une nouvelle émission, avec ses propres fonds. Si le cours des valeurs émises baisse avant que le courtier ait la chance de les revendre à ses clients, c’est lui qui assume la perte qui en découle.
Achats périodiques par sommes fixes
Méthode consistant à investir à intervalles réguliers une même somme d’argent dans un titre donné pendant une certaine période. Cette méthode permet de réduire le coût moyen par action, comparativement à l’achat d’un nombre constant d’actions à intervalles réguliers. L’investisseur achète un plus grand nombre d’actions lorsque le cours est bas, tandis qu’il en achète moins lorsque le prix est élevé.
Acheter par échelons de baisse (ou réduction du coût moyen)
Acheter des titres supplémentaires d’une même émission à un cours inférieur à celui des titres achetés en premier lieu. L’achat par échelons de baisse permet de réduire le coût moyen par part d’un placement.
Actif
Tout ce qu’une société ou une personne détient, y compris de l’argent, des titres, du matériel et de l’immobilier. L’actif comprend tout ce qui est dû à une société ou à une personne. L’actif figure au bilan d’une société ou dans l’état de la valeur nette d’une personne.
Action à fort rendement
Action ordinaire d’une société réputée pour ses versements réguliers de dividendes supérieurs à la moyenne.
Action cotée en bourse
Action d’une société qui se négocient en bourse. Pour s’inscrire à la cote, les sociétés doivent payer des frais à la bourse et respecter les règles et les règlements énoncés par la bourse pour maintenir leurs privilèges d’inscription.
Action cotée en cents
Émissions spéculatives à faible coût d’actions se négociant à moins de 1,00 $ chacune.
Action cyclique
Action émise par une société d’un secteur d’activité particulièrement sensible aux fluctuations de la conjoncture économique.
Actions
Ce titre représentatif d’une participation ou d’une part de propriété dans une entreprise, qu’il s’agisse d’une action ordinaire ou privilégiée.
Actions entiercées
Le nombre d’actions émises qui sont actuellement soumises à l’entiercement. Il s’agit d’actions émises non-négociables, qui sont détenues séparément des actions librement négociables jusqu’à ce que certaines conditions soient remplies.
Actions ordinaires
Titre représentatif d’une participation ou d’une part de propriété dans une entreprise et qui, en général, donne un droit de vote. Les porteurs d’actions ordinaires peuvent toucher des dividendes, mais seulement après que les porteurs d’actions privilégiées ont été payés. Les porteurs d’actions ordinaires occupent les derniers rangs après les créanciers, les titulaires de titres de créance et les porteurs d’actions privilégiées pour ce qui est de leur droit de réclamer l’actif d’une société en cas de liquidation.
Actions privilégiées
Catégorie d’actions qui donne aux porteurs le droit à un dividende fixe versé avant les dividendes aux porteurs d’actions ordinaires. Les porteurs d’actions privilégiées ont aussi droit à une valeur déterminée en dollars par action en cas de liquidation de la société. Les porteurs d’actions privilégiées n’ont habituellement pas le droit de vote. Les actions privilégiées sont habituellement considérées comme des placements à revenu.
Agent des transferts
Société de fiducie nommée par une société inscrite à la cote pour tenir un registre indiquant le nom et l’adresse de ses actionnaires et le nombre d’actions qu’ils détiennent. L’agent des transferts distribue aussi souvent des chèques de dividendes aux actionnaires de la société.
Alberta Securities Commission (ASC)
L’organisme de réglementation provincial responsable de la surveillance du marché financier en Alberta.
Amélioration du marché
On dit d’un ordre qu’il améliore le marché lorsqu’il fait augmenter le cours acheteur ou baisser le cours vendeur. Le marché s’améliore parce que l’écart entre le cours acheteur et le cours vendeur se rétrécit.
Arbitrage
Opération consistant à acheter une valeur sur un marché pour la revendre simultanément sur un autre afin d’en retirer un profit.
Arrêt des opérations
L’arrêt des opérations sur un titre est imposé par la bourse, habituellement en raison de la diffusion de nouvelles pouvant influencer le cours du titre en cause.
Arrêt des opérations
Il survient parfois un arrêt des opérations sur un titre. Les arrêts des opérations ne peuvent être autorisés que par les agents de surveillance du marché qui autorisent aussi la reprise des activités. Ces agents peuvent arrêter les opérations sur un titre en tout temps si les activités de négociation sont inhabituelles ou si la société communique des renseignements importants.
Assignation (de levée)
Processus par lequel la chambre de compensation avise le vendeur d’une option que son acheteur met à exécution les conditions du contrat.
Au milieu
Se dit d’une option dont le prix de levée est égal au cours de l’élément sous-jacent (action, indice ou marchandise).
Avec dividende
Dividende attaché. La personne qui achète des actions cotées avec dividende a le droit de toucher le dividende déjà déclaré. S’oppose à l’expression ex-dividende.
Avec droits
Droits attachés. La personne qui achète des actions cotées avec droits pourra se prévaloir des droits déjà déclarés. S’oppose à l’expression ex-droits.
retour en haut de la page

B

Bénéfice
Ce qui reste au propriétaire de l’entreprise lorsque les charges ont été déduites des produits. Le bénéfice brut correspond au bénéfice avant les impôts sur les bénéfices de la société. Le bénéfice net est le bénéfice final de la société après le paiement des impôts.
Bénéfice net
Le bénéfice qu’il reste à une société après le paiement de tous les frais et de tous les impôts. Les dividendes sont payés à même le bénéfice net.
Beta
Coefficient exprimant la relation entre le cours d’une action en particulier et les fluctuations du marché en général.
Blocage; gel
Interruption des opérations visant un titre en particulier, parce qu’un ordre ne respecte pas les paramètres établis par le service de surveillance du marché à l’égard de ce titre.
Bon de souscription
Titre conférant au porteur le droit d’acheter directement à la société des actions à un prix stipulé d’avance et dans un délai fixé.
British Columbia International Commercial Arbitration Centre (BCICAC)
Un centre d’arbitrage établi pour résoudre les litiges commerciaux qui n’ont pas été résolus par les moyens habituels. Dans le cadre de ce service, le centre acceptera des réclamations d’un maximum de 50 000 $ de clients de sociétés membres participantes de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières (division du Pacifique) et de la Bourse de croissance TSX.
British Columbia Securities Commission (BCSC)
L’organisme gouvernemental provincial qui est responsable de l’administration et de l’exécution de la Securities Act et de la Commodity Contract Act de la Colombie-Britannique.
retour en haut de la page

C

Caisse canadienne de dépôt de valeurs (CCDV)
La CCDV est la principale chambre de compensation pour toutes les opérations sur actions au Canada.
Capital
Pour un économiste, le capital s’entend des machines, des usines et des stocks nécessaires à la production d’autres produits. Pour les investisseurs, le capital s’entend de l’encaisse plus l’actif financier investi dans des titres, leur domicile ou d’autres immobilisations.
Capital de lancement
Actions vendues par une société pour obtenir du capital de démarrage avant un premier appel public à l’épargne (PAPE).
Capital de risque
Fonds réunis par les sociétés pour financer de nouvelles entreprises.
Capital-actions
Toutes les actions qui représentent la propriété d’une société, y compris les actions privilégiées et ordinaires.
Capitalisation boursière
La capitalisation boursière d’une société pour un titre se calcule en multipliant le dernier cours de lot régulier à la fermeture du plus récent jour de bourse par le nombre d’actions en circulation, net de toute action entiercée.
Capitalisation ou structure du capital
Le montant total en dollars de tous les fonds investis dans une société, tels que la dette, les actions privilégiées et ordinaires, le surplus d’apport et les bénéfices non répartis d’une société.
Certificat
Le document qui atteste la propriété d’une obligation, d’une action ou d’un autre titre.
Certificat d’actions
Document sur lequel figure le nombre d’actions détenues par l’actionnaire.
Certificat de placement garanti (CPG)
Instrument de dépôt offert le plus souvent par des sociétés de fiducie ou des banques, qui nécessite un placement minimum et qui prévoit un taux d’intérêt prédéterminé pour une certaine durée pouvant aller par exemple, de un à cinq ans. Les CPG ne sont habituellement pas rachetables ni transférables avant l’échéance.
Changement important
Changement dans la situation d’une entreprise qui pourrait avoir un impact important sur la valeur de ses titres, tel qu’un changement de la nature de ses affaires ou de son contrôle. Selon l’obligation d’information continue, une société inscrite à la cote doit produire un communiqué et rendre des comptes à l’organisme d’autoréglementation applicable dès qu’un changement important se produit au sein de la société.
Classe d’options
Toutes les opérations de même type portant sur la même valeur, qu’il s’agisse d’options de vente ou d’achat.
Commission
Frais qu’un conseiller en placement demande en contrepartie de l’achat ou de la vente de titres effectué à titre de mandataire pour le compte d’un client.
Commission des valeurs mobilières
Chaque province compte une commission des valeurs mobilières ou un administrateur qui supervise l’application de la loi provinciale sur les valeurs mobilières. Cette loi est un ensemble de lois et de règlements qui établit des règles régissant l’émission et la négociation des valeurs mobilières dans cette province.
Commission des valeurs mobilières de l’Ontario
La CVMO est un organisme gouvernemental chargé d’administrer la Loi sur les valeurs mobilières de l’Ontario et la Loi sur les contrats à terme sur marchandises de l’Ontario et de réglementer les opérations sur les valeurs mobilières et sur les contrats à terme inscrits.
Committee on Uniform Security Identification Procedure (CUSIP)
Il s’agit d’un système uniforme d’identification et de description de valeurs mobilières qui est utilisé dans le traitement et l’enregistrement électroniques des opérations sur titres en Amérique du Nord.
Compenser
Liquider ou fermer un contrat à terme ou un contrat d’option en cours.
Comptant
Condition se rattachant à un ordre visant des actions et stipulant que l’opération doit être réglée en espèces, le jour même ou le jour ouvrable suivant.
Compte carte blanche
Compte pour lequel un client a donné à un associé, un administrateur ou un gestionnaire de portefeuille désigné d’une maison de courtage une autorisation écrite formelle de choisir des titres et d’exécuter des opérations en son nom.
Comptes sur marge
Compte d’un client qui utilise le crédit octroyé par le courtier en valeurs mobilières pour acheter un titre. Le client doit déposer un montant sur marge, et le solde lui est avancé par le courtier en valeurs mobilières contre des garanties telles des placements. Un courtier en valeurs mobilières peut faire un appel sur marge, c’est-à-dire que le client doit déposer plus d’argent ou de titres si la valeur du compte baisse au-dessous d’un certain niveau. Si le client ne répond pas à l’appel de marge, le courtier peut vendre les titres du compte sur marge, peut-être à perte, pour couvrir le solde dû. Le courtier en valeurs mobilières facture aussi au client de l’intérêt sur l’argent emprunté pour acheter les titres.
Conditions spéciales
Des conditions spéciales s’appliquent à l’exécution de certains ordres. Par exemple, les ordres Comptant doivent être réglés dans un délai plus court que les trois jours habituels.
Conseiller en placement
Personne employée par un courtier en valeurs mobilières qui communique des conseils de placement aux clients, exécute pour leur compte des opérations sur des titres et fournit d’autres produits de placement.
Conseiller en placement
Spécialiste du domaine du placement qui, contre honoraires, fournit des conseils et exécute des recherches pour des investisseurs titulaires de comptes importants.
Contrat à terme
Contrat d’achat ou de vente d’un titre à un prix futur.
Contrat à terme d’indice boursier
Contrat à terme dont l’élément sous-jacent est un indice boursier.
Contrat d’option
Le droit, mais non l’obligation, d’acheter ou de vendre certains titres à un prix déterminé pendant une période donnée. Une option d’achat et une option de vente donnent respectivement au porteur le droit d’acheter et de vendre le titre considéré.
Convertible
Se dit de certaines obligations, débentures et actions privilégiées lorsque leur propriétaire peut les échanger contre des actions ordinaires de la même société, conformément aux conditions du privilège de conversion.
Corporation canadienne de compensation de produits dérivés (CCCPD)
Principale chambre de compensation pour les contrats d’option et les contrats à terme négociés à la Bourse de Montréal. Auparavant connu sous le nom de Trans Canada Options Inc. (TCO).
Cours acheteur; demande
Le prix le plus élevé qu’un acheteur est prêt à payer une action. Une fois combiné aux renseignements sur les cours vendeurs, ce cours forme la base d’une cote.
Cours vendeur ou offre
Prix le plus bas auquel une personne est prête à vendre un titre. Une fois combiné aux renseignements sur les cours acheteurs, ce cours forme la base d’une cote.
Courtier en valeurs mobilières
Entreprise du domaine des valeurs mobilières qui emploie des conseillers en placement qu’elle affecte aux comptes d’épargnants ou d’investisseurs institutionnels. Les courtiers en valeurs mobilières ont des services de prise ferme, d’opérations et de recherches.
Courtier en valeurs mobilières
Maison de courtage ou conseiller en placement enregistré et affilié à une maison de courtage. Les courtiers jouent le rôle d’intermédiaires entre les investisseurs et le marché boursier. Lorsqu’il agit à titre de courtier pour l’achat ou la vente d’actions inscrites à la cote, le conseiller en placement ne possède pas les titres mais agit comme mandataire de l’acheteur et du vendeur en échange d’une commission pour ces services.
Cycle d’options
Ensemble prescrit de mois au cours desquels une classe d’options arrive à échéance.
retour en haut de la page

D

Date de clôture des registres
Date à laquelle les actionnaires doivent être inscrits dans les registres pour toucher des dividendes ou exercer des droits.
Date de l’opération
Date à laquelle a lieu un achat ou une vente de valeurs mobilières.
Date de règlement
Date à laquelle l’acheteur doit payer les titres qu’il a achetés et le vendeur, les livrer. La plupart du temps, le règlement doit se produire dans les trois jours ouvrables suivant l’opération.
Date d’échéance ou droit de souscription
Date d’échéance du contrat d’option. Par conséquent, l’option ne peut être levée après cette date.
Debenture
Certificat de créance d’un gouvernement ou d’une société adossé seulement par le crédit général de l’émetteur et non garanti par des biens ou des actifs.
Déclaration de dépôt
Document d’information soumis par une société inscrite à la cote pour décrire les changements importants survenus dans ses affaires. Les déclarations de dépôt ne servent pas à des fins de financement.
Delta
Rapport entre la variation de valeur d’une option et la variation de l’élément sous-jacent. Il se situe entre 0 et 1. Plus la valeur intrinsèque d’une option est grande, plus son delta se rapproche de 1.
Demande
Le souhait, la capacité et la volonté des consommateurs d’acheter des produits ou des services. La demande est déterminée par le revenu et par le prix, qui sont, en partie, déterminés par l’offre.
Demande d’inscription à la cote
Document qu’une société remplit et soumet à la bourse pour demander d’y inscrire ses actions. La société doit divulguer ses activités, ses plans, sa direction et ses finances dans sa demande.
Dernier jour de négociation
Date limite à laquelle un contrat à terme ou un contrat d’option peut être négocié.
Diversification
Stratégie qui consiste à réduire le risque de placement en achetant des titres de diverses catégories émis par des sociétés diverses appartenant à des secteurs différents de l’économie.
Dividende
Somme distribuée à même le bénéfice d’une société à chacun des actionnaires en proportion du nombre d’actions qu’il possède. Un dividende privilégié est habituellement d’un montant déterminé, tandis qu’un dividende ordinaire fluctuera en fonction des bénéfices de la société. Une société n’est aucunement obligée, sur le plan juridique, de payer des dividendes privilégiés ou ordinaires.
Division d’actions; fractionnement
Division des actions en circulation d’une société en un nombre plus élevé d’actions. Chaque action en circulation donne au porteur le droit à un nombre prédéterminé de nouvelles actions.
Droit de souscriptions
Privilège temporaire accordé à un actionnaire qui lui permet d’acheter directement à la société d’autres actions à un prix stipulé à l’avance. Le prix est habituellement inférieur au cours du marché des actions ordinaires à la date de l’émission des droits. Les droits ne sont valides que pendant une certaine période.
retour en haut de la page

E

Écart
Différence entre le cours acheteur et le cours vendeur d’un titre.
Émission
Ensemble de titres d’une catégorie donnée d’une société ou le placement de ces titres. Par action émise, on entend la partie des actions d’une société qui ont été émises en placement. Une société n’est pas tenue d’émettre le nombre total de ses actions autorisées.
Émission non certifiée
É mission inscrite dans les registres informatisés de l’agent des transferts plutôt que détenue comme billet.
En compte
Se dit de titres que possède l’investisseur. Par exemple, si vous avez en compte 100 actions ordinaires de la société XYZ, vous possédez donc 100 actions de cette société.
Entiercement
Actions émises détenues séparément des actions librement négociables jusqu’à ce que certaines conditions soient remplies.
Ex-dividende
La personne qui achète des actions cotées ex-dividende n’a pas le droit de toucher le dividende déjà déclaré, mais elle aura droit aux dividendes futurs.
Ex-droit
La personne qui achète des actions cotées ex-droits ne pourra se prévaloir des droits.
Exécution partielle
On parle d’exécution partielle lorsqu’une partie seulement du volume prévu par un ordre est négocié.
Exercice; levée
Action de se prévaloir des droits que confère une option en prenant livraison du produit (option d’achat) ou en livrant ce produit (option de vente) moyennant le paiement du prix de levée.
retour en haut de la page

F

Firmes membres
Cabinet de courtage ou courtier en placement qui possède un siège à la Bourse de croissance TSX ou qui est membre de l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières. Aussi connu sous le nom d’organisations participantes à la Bourse de Toronto.
Fonds canadien de protection des épargnants (FCPE)
Un fonds établi pour protéger les clients en cas d’insolvabilité d’un membre de l’un ou l’autre des organismes d’autoréglementation suivants qui offre son parrainage : la Bourse de Montréal, la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX et l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières.
Fonds commun de placement (FCP) ; fonds mutuel
Fonds géré par un expert et placé en actions, en obligations, en options, en titres du marché monétaire et autre titres. On peut acquérir des parts de FCP par l’entremise d’un courtier ou, dans certains cas, directement auprès de la société de fonds communs de placement.
Fonds public d’actions
Nombre d’actions émises et en circulation, moins celles qui sont détenues par des personnes qui, personnellement ou collectivement, détiennent 20 % ou plus des titres avec droit de vote d’une société.
Fractionnement sans échange
Un fractionnement sans échange se produit lorsque les nouvelles actions sont transmises aux porteurs inscrits des anciens certificats d’action, sans que les porteurs n’aient à remettre les anciennes actions. Les anciennes et les nouvelles actions sont d’une valeur égale.
retour en haut de la page

G

Gain ou perte en capital
Profit ou perte résultant de la vente de certains actifs considérés comme des biens en immobilisations aux termes de la législation fiscale fédérale. Ce terme comprend les actions et les autres placements, tels que les biens de placement.
Gel
Une interruption de la négociation d’un titre, déclenchée lorsqu’un ordre viole les paramètres établis par les services de réglementation des marchés pour ce titre particulier.
retour en haut de la page

I

Indice boursier
Mesure statistique du marché boursier qui s’appuie sur le rendement de certaines actions. Exemples : indice composé S&P/TSX et indice composé S&P/TSX de croissance.
Indice composé S&P/TSX
Un repère qui permet de mesurer l’évolution du cours du marché canadien des actions dans son ensemble.
Indice composé S&P/TSX de croissance
Connu auparavant sous le nom d’indice composé S&P/CDNX, il offre un repère pour mesurer l’évolution du cours du marché des actions à capital de risque canadien.
Indice Dow Jones des valeurs industrielles
Une moyenne composée de 30 actions négociées activement. Le DJIA est calculé en ajoutant les prix de chacune de ces 30 actions et en divisant le total par un diviseur. L’indice Dow Jones est l’un des indices boursiers les plus souvent utilisés dans les médias.
Indice; moyenne
Mesure statistique du marché boursier qui s’appuie sur le rendement de certaines actions. Exemples : indice composé S&P/TSX et indice composé S&P/TSX de croissance.
Inflation
Hausse globale des prix des produits et des services habituellement mesurée par la variation en pourcentage de l’indice des prix à la consommation.
Information occasionnelle
Obligation pour toute société inscrite à la cote de communiquer séance tenante aux médias tout fait nouveau important.
Informations privilégiées
Informations non publiques concernant les affaires de l’entreprise d’une société qui pourraient avoir une incidence sur le cours des actions de la société si elles étaient rendues publiques.
Initié
Tous les administrateurs et les membres de la haute direction d’une société et ceux qui sont présumés avoir accès à de l’information privilégiée concernant la société. Le terme d’initié s’entend aussi de toute personne détenant plus de 10 % des actions comportant droit de vote d’une société.
Institut canadien des valeurs mobilières (ICVM)
L’organisation de formation nationale du secteur des valeurs mobilières parrainée par l’Association canadienne des courtiers en valeurs mobilières, la Bourse de Toronto, la Bourse de Montréal et la Bourse de croissance TSX.
Intercotée
Se dit d’une action inscrite à une ou plusieurs bourses.
Intérêt en cours
Positions en cours nettes d’un contrat à terme ou d’un contrat d’option.
Intermarket Surveillance Group (ISG)
Association des principales bourses américaines, des membres du NASD (États-Unis) (la division de réglementation du NASDAQ), de la Bourse de croissance TSX, de la Bourse de Toronto et de la Bourse de Montréal, qui partage de l’information en matière de réglementation pertinente à l’égard des violations des règles sur divers marchés.
Investissement en immobilisations
Capital initial nécessaire au lancement d’une entreprise. Les investissements en immobilisations se composent habituellement des stocks, du matériel, des frais préexploitation et de tenures à bail.
retour en haut de la page

L

Limite de position
Nombre maximum de contrats à terme ou de contrats d’option que peut détenir un particulier ou un groupe agissant de concert, à un moment donné.
Liquidité
Ce terme désigne la facilité avec laquelle des titres peuvent être achetés ou vendus sur le marché. Un titre est liquide s’il y a suffisamment de parts en circulation pour que de grandes opérations puissent se produire sans variation importante du cours. La liquidité est l’une des caractéristiques les plus importantes d’un bon marché. La liquidité désigne aussi la facilité avec laquelle les investisseurs peuvent convertir leurs titres en espèces ou en situation de caisse d’une société, soit l’excédent de la valeur de l’actif à court terme d’une société sur son passif à court terme.
Livraison
Se dit d’un titre de forme appropriée au transfert du droit de propriété, c’est-à-dire qui a été endossé par le propriétaire inscrit. Pour qu’une vente soit réglée, il faut que le certificat ait été remis en livraison par le vendeur. Un certificat qui comporte une restriction quant au transfert des actions ne pourra pas être livré livraison.
Livraison
Livraison de la marchandise sous-jacente ou paiement en espèces au moment du règlement d’un contrat à terme en cours.
Lot irrégulier
Nombre d’actions inférieur à un lot régulier, qui est l’unité de négociation habituelle établie par la bourse considérée. L’expression « lot irrégulier » s’entend aussi d’un montant inférieur à la valeur nominale d’une unité de négociation sur le marché hors cote. Par exemple, si le lot régulier est de 100 actions, un lot irrégulier pourrait compter 99 actions ou moins.
Lot mixte
Ordre correspondant à un certain nombre de lots réguliers auquel s’ajoute un ordre irrégulier.
Lot régulier; quotité
Lot comprenant un nombre de titres déterminé. À la Bourse de Toronto ou à la Bourse de croissance TSX, un lot régulier peut correspondre à 1 000, 500 ou 100 actions, selon le cours de ces dernières. Le taux de commission est habituellement moins élevé lorsque l’investisseur achète ou vend un lot régulier plutôt qu’un lot irrégulier.
Cours de l’actionNombre d’actions par lot
0,005 $ à 0,095 $ 1 000 actions     
0,10 $ à 0,995 $ 500 actions     
Plus de 1,00 $ 100 actions     
retour en haut de la page

M

Mainteneur de marché
Négociateur employé par un courtier en valeurs tenu de maintenir une liquidité suffisante sur les marchés des valeurs mobilières en faisant des offres fermes pour un ou plusieurs titres désignés jusqu’à une garantie d’exécution minimum déterminée. On appelle négociateur inscrit les mainteneurs de marché des actions des sociétés inscrites à la cote de la Bourse de Toronto.
Mandataire
Un courtier en valeurs est considéré comme un mandataire lorsqu’il achète ou vend des valeurs pour le compte de ses clients. À aucune étape de l’opération n’est-il propriétaire des titres.
Marchandises
Produits utilisés pour le commerce qui sont négociés à une bourse de marchandises distincte autorisée. Les marchandises comprennent les produits agricoles et les ressources naturelles, tels que le bois d’œuvre, le pétrole et les métaux. Elles constituent la base des contrats à terme négociés à ces bourses.
Marché
Endroit où les acheteurs et les vendeurs se rencontrent pour échanger des produits et des services. Ce terme s’entend aussi de la demande réelle ou potentielle visant un produit ou un service.
Marché baissier
Marché où les cours baissent.
Marché haussier
Marché où les cours sont en hausse.
Marché hors cote
Le marché hors cote ou hors bourse permet aux courtiers de négocier des titres non inscrits à la cote officielle d’une bourse. Presque toutes les obligations et les débentures ainsi que certaines actions, sont négociées hors cote au Canada. Un marché hors cote peut aussi s’appeler un marché hors bourse.
Marché monétaire
Partie du marché financier établi pour acheter et vendre des obligations financières à court terme. Ce capital comprend les bons du Trésor du gouvernement fédéral, les obligations à court terme du gouvernement du Canada, les papiers commerciaux, les acceptations bancaires et les certificats de placement garanti. Les titres à long terme sont aussi négociés sur le marché monétaire lorsque leur durée est raccourcie à trois ans.
Modèle de Black et Scholes
Modèle mathématique servant à calculer le prix théorique d’une option.
Mois de livraison
Mois au cours duquel il sera possible d’exécuter un contrat à terme en effectuant la livraison.
Mois de livraison le plus proche
Mois d’échéance le plus proche d’un contrat à terme ou d’un contrat d’option.
Moyennes et indices
Des outils statistiques qui mesurent l’état du marché boursier ou de l’économie, qui s’appuie sur le rendement des actions, des obligations ou des autres composantes. Voici des exemples : l’indice composé S&P/TSX de croissance, l’indice composé TSX, l’indice Dow Jones des valeurs industrielles et l’indice des prix à la consommation.
retour en haut de la page

N

Négociateur inscrit
Négociateur employé par un courtier en valeurs tenu de maintenir une liquidité suffisante sur les marchés des valeurs mobilières en faisant des offres fermes pour un ou plusieurs titres désignés jusqu’à une garantie d’exécution minimum déterminée.
Négociation à un cours inférieur
Il y a négociation à un cours inférieur lorsqu’un titre vient d’être négocié à un cours inférieur à celui de l’opération précédente.
Négociation à un cours supérieur
Se dit d’un titre qui vient d’être négocié à un cours supérieur à celui de l’opération précédente.
Nombre total d’actions
Le nombre total d’actions émises et en circulation pour le titre.
Non inscrit à la cote
Se dit d’un titre non inscrit à la cote d’une bourse, mais négocié sur le marché hors cote.
Nouvelle émission
Émission initiale d’actions ou d’obligations par une société. Le produit peut être utilisé pour retirer les titres en circulation d’une société ou pour une nouvelle usine, du nouveau matériel ou un fonds de roulement supplémentaire. Les états procèdent aussi à de nouvelles émissions de titres de créance.
retour en haut de la page

O

Obligation
Certificat de reconnaissance de dette par lequel l’émetteur (société ou gouvernement) promet de payer au porteur un certain montant d’intérêt pendant une période déterminée.
Obligation d’information continue
Obligation permanente pour une société d’aviser le public de tout événement d’importance ayant un impact favorable ou défavorable sur son exploitation.
Offre
voir Cours vendeur
Opération de contrepartiste
Opération dans le cadre de laquelle, une organisation participante achète ou vend à ses clients.
Opération de couverture
Opération qui consiste à réduire le risque de placement en faisant contrepoids à une position existante.
Opération d’initié
Il existe deux types d’opérations d’initié. Le premier type se produit lorsque des initiés effectuent des opérations sur les actions de leur société. Ce type d’opération doit être signalé à la commission des valeurs mobilières compétente. Dans le deuxième cas, toute personne négocie des titres en s’appuyant sur des renseignements importants qu’elle est seule à connaître. Ce type d’opération constitue une fraude (délit d’initié).
Opération en bloc
Toute opération visant 10 000 actions ou plus et dont la valeur est d’au moins 100 000 $.
Opération liquidative; opération de liquidation
Ordre visant à liquider un contrat à terme ou un contrat d’option existant.
Opérations croisées
Opération dans laquelle deux clients de la même firme membre souhaitent respectivement acheter et vendre une quantité donnée d’un même titre, à un prix convenu. L’opération doit forcément se faire à un cours se situant entre le cours vendeur et le cours acheteur du titre échangé.
Option d’achat
Un contrat donnant au titulaire l’autorisation, mais non l’obligation, d’acheter ou de vendre un certain nombre d’actions à un prix fixé d’avance pendant une période donnée. Les investisseurs qui s’attendent à une augmentation des cours achètent des options d’achat.
Option de type américain
Option qui peut être levée en tout temps jusqu’à l’échéance. Ces titres sont aussi connus sous le vocable d’option ouverte (open option).
Option de type européen
Option que l’on ne peut lever qu’à sa date d’échéance.
Option de vente
Contrat conférant au porteur le droit de vendre une certaine quantité d’un produit déterminé à un prix et dans un délai fixés à l’avance. Les options de vente sont achetées par ceux qui s’attendent à une baisse des cours.
Option sur actions
Contrat permettant au titulaire d’acheter ou de vendre un certain nombre d’actions à un prix et dans un délai fixés d’avance.
Ordre à cours limité
Ordre précisant le cours auquel un titre doit être acheté ou vendu. L’ordre peut être exécuté seulement au prix indiqué ou à un prix plus avantageux. Un ordre limite fixe le prix maximum que le client est disposé à payer à titre d’acheteur ou le prix minimum qu’il est disposé à accepter à titre de vendeur.
Ordre à cours limité (meilleur cours)
Ordre d’acheter ou de vendre une valeur à un cours plus avantageux que l’offre ou la demande la plus attrayante. Dans le cas d’un ordre d’achat, le cours limité sera supérieur au cours vendeur le plus avantageux. Dans le cas d’un ordre de vente, le cours limité sera inférieur au cours acheteur le plus avantageux. Ce type d’ordre ne peut être exécuté qu’à l’ouverture d’une séance.
Ordre à exécution garantie
Ordre soumis avant l’ouverture de la séance et portant sur l’achat ou la vente d’actions à l’échéance de contrats d’option. La pleine exécution de cet ordre est garantie, au cours d’ouverture, car elle compense des options arrivant à échéance. Ce type d’ordre doit être passé entre 16 h 05 et 17 h, le jeudi précédant le troisième vendredi du mois.
Ordre au marché ; ordre au mieux ; ordre au cours du marché
Ordre d’achat ou de vente que le courtier doit exécuter immédiatement au meilleur prix possible.
Ordre avec garantie d’exécution minimum (GEM)
Ordre dont la pleine exécution est garantie dès sa soumission. Un négociateur inscrit fournit lui-même les actions, si le volume en registre est inférieur à la limite exigée. Pour être admissible à la GEM, un ordre doit provenir d’un client, être négociable et porter sur un volume inférieur ou égal à la limite GEM fixée par la bourse.
Ordre brut (Non-Net Order)
Ordre spécial précisant clairement que les parties procéderont directement au règlement de l’opération entre eux.
Ordre de client
Ordre provenant du client d’un organisme participant.
Ordre de liquidation
Ordre visant à liquider un contrat à terme ou un contrat d’option existant. Un ordre de liquidation nécessite la vente d’un contrat acheté plus tôt ou l’achat d’un contrat vendu précédemment.
Ordre de professionnel
Ordre provenant directement d’un organisme participant ou ordre exécuté par un courtier pour le compte d’une institution (une société de fonds commun de placement, par exemple). Dans le registre, la mention « N » désigne les ordres de professionnel ou de non-client.
Ordre de vente avec livraison différée
Ordre spécial indiquant clairement que le vendeur ne pourra pas livrer les titres à la date normale de règlement (dans les trois jours ouvrables), mais plutôt à une date ultérieure.
Ordre « exécuter sinon annuler »
Un ordre à cours limité portant la mention « exécuter sinon annuler » est immédiatement exécuté jusqu’à concurrence du total précisé, mais il prend fin tout de suite après, même si l’exécution n’a été que partielle.
Ordre mettant en cause des non-résidents
Ordre spécial visant une opération dont une ou plusieurs des parties ne sont pas des résidents canadiens.
Ordre ouvert
Ordre qui demeure valable plus d’une journée. Voir Ordre valable jusqu’à révocation ou Ordre valable jusqu’à une date donnée.
Ordre précisant un minimum
Ordre comportant une restriction selon laquelle la première exécution doit porter sur un nombre minimum de titres. Par exemple, un ordre d’acheter 5 000 $ actions dont un minimum de 2 000 ne sera pas exécuté du tout s’il est impossible d’acheter au moins 2 000 actions.
Ordre stop
Ordre spécial qui prendra effet ultérieurement, lorsque le prix de l’action atteindra le niveau spécifié. L’ordre stop devient un ordre à cours limité dès que l’action est négociée au cours déclencheur.
Ordre tout ou rien
Un ordre qui doit être exécuté en entier, sans quoi il ne sera pas effectué
Ordre valable jour
Ordre valable pour la journée seulement. Si l’ordre est toujours en attente à la clôture du marché, il est éliminé.
Ordre valable jusqu’à une date donnée (VDD)
Les ordres de ce type demeurent dans le système jusqu’à ce qu’ils soient exécutés ou jusqu’à la date précisée, après quoi le système les supprime automatiquement. Il s’agit en fait d’un autre type d’ordre ouvert. Les organisations participantes peuvent annuler un ordre VDD en tout temps.
Ordres inscrits au registre
Ordres qui ne sont pas exécutés dès qu’ils sont passés. Ces ordres sont aussi connus sous le nom d’ordre en attente.
Organisations participantes
Entreprise ayant le droit de négocier ses titres par l’entremise de la Bourse de Toronto ou de la Bourse de croissance TSX. Les organisations participantes participent à tous les aspects des activités liées aux valeurs mobilières, y compris la prise ferme de nouvelles émissions, le financement d’entreprise et l’aide aux sociétés dans le cadre de PAPE. On appelle firmes membres à la Bourse de croissance TSX l’équivalent d’un organisations participantes à la Bourse de Toronto.
Organisme canadien de rèeglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM)
Organisme national d’autoréglementation du secteur des valeurs mobilières. L’OCRCVM a pour mission de favoriser l’efficacité des marchés de capitaux en encourageant la participation au processus d’épargne et de placement, et en assurant l’intégrité du marché.
Organisme d’autoréglementation
Organisme reconnu par les autorités en matière de valeurs mobilières comme étant en mesure d’établir et d’appliquer une réglementation visant à protéger les investisseurs et à maintenir des pratiques justes, équitables et intègres dans le secteur des valeurs mobilières. Exemples : la Bourse de Toronto et l’ACCOVAM.
retour en haut de la page

P

Passif
Dettes et obligations d’une société ou d’une personne physique. Le passif à court terme comprend les dettes exigibles et payables dans un délai d’un an. Le passif à long terme comprend les dettes exigibles après un an. Le passif est inscrit au bilan d’une société ou à l’état de la valeur nette d’une personne physique.
Placement
Achat ou propriété d’un titre visant à gagner du revenu, du capital ou les deux. Les placements peuvent aussi comprendre les œuvres d’art, les antiquités et l’immobilier.
Placement pour compte
Opération dans le cadre de laquelle le courtier agit à titre de mandataire. Le courtier s’engage à faire de son mieux pour vendre la nouvelle émission de titres, sans toutefois garantir à la société que la totalité ou une partie de l’émission sera vendue.
Placement privé
Vente de titres à un nombre restreint d’acheteurs. La revente de ces titres est alors limitée. Voir placement pour compte et achat ferme.
Plan de réinvestissement des dividendes
Ce type de plan permet à un actionnaire d’affecter ses dividendes à l’achat d’actions additionnelles, au lieu de les toucher en espèces.
Pleine exécution
Se dit d’un ordre qui a été exécuté dans sa totalité.
Point de base
Un centième de un pour cent. Par exemple, il y a un écart de 25 points de base entre 5,25 % et 5,50 %.
Portefeuille
Ensemble des valeurs mobilières détenues par un particulier ou par une institution. Un portefeuille peut contenir divers types de valeurs représentant différentes entreprises et différents secteurs d’activité.
Premier appel public à l’épargne (PAPE)
Première offre publique d’une émission de titres.
Priorité
Lorsque plusieurs ordres concurrents visent le même titre au même cours, un ordre de priorité est attribué à chacun. La priorité est établie en fonction du moment où l’ordre est reçu dans le système.
Prise de contrôle inversée
Méthode d’inscription à la cote dans le cadre de laquelle une société fermée acquiert les actions d’une société inscrite à la cote ou en prend le contrôle.
Prise ferme
Achat d’une émission de titres par un ou plusieurs courtiers dans le but de la revendre. Les conventions officielles visant ces types d’opération sont appelées convention de prise ferme.
Prix de l’option
Prix d’un contrat d’option.
Prix de règlement
Prix servant à mesurer l’évolution quotidienne nette (gain ou perte) de la valeur d’un contrat à terme ou d’option en cours.
Produits
Montant total des fonds produits par une entreprise.
Programme Capital Pool Company
Le programme Capital Pool Company (CPC) de la Bourse de croissance TSX offre une possibilité unique d’inscription à la cote en mettant en rapport des équipes de gestion expérimentées, qui ont démontré qu’elles pouvaient gérer des sociétés ouvertes, avec des sociétés en phase de démarrage qui ont besoin de capital et d’expertise en gestion. Contrairement aux sociétés ouvertes, les fonds de capitaux peuvent être inscrits et leurs titres peuvent être négociés sans aucune entreprise en exploitation. La nature de leur entreprise consiste à trouver et à acquérir de nouvelles sociétés prometteuses, et leurs fonds sont affectés expressément à la recherche et au contrôle préalable.
Prospectus
Document juridique qui présente les caractéristiques d’une émission offerte au public. Ce document doit être conforme aux prescriptions de la commission des valeurs mobilières compétente. Les documents de prospectus renferment habituellement des renseignements pertinents au sujet des activités de la société, de ses titres, de sa direction et de l’objet du placement.
Prospectus d’offre d’échange
Type de prospectus qui permet à une société d’effectuer un placement par prospectus au moyen des installations d’une bourse, plutôt que d’effectuer un placement directement au public. La société demande alors d’inscrire les titres à la bourse.
retour en haut de la page

R

Rachat d’office
Rachat par un courtier, au cours du marché, de titres qu’un autre courtier lui a vendus mais a omis de lui livrer à la date de règlement ; la différence de coût peut être facturée au courtier en défaut.
Radiation de la cote
La suppression de l’inscription à la cote d’un titre à une bourse. Cette opération est effectuée si le titre n’existe plus, si la société est en faillite, si la répartition publique du titre a baissé jusqu’à un niveau inacceptable ou si la société a omis de se conformer aux conditions de sa convention d’inscription.
Rapport annuel
Document contenant les états financiers officiels et le rapport d’exploitation d’une société et qui est soumis aux actionnaires à la fin d’un exercice.
Ratio cours-bénéfice
Dernier cours par action des actions ordinaires à la clôture divisé par le dernier bénéfice par action déclaré sur 12 mois. Ce ratio vous indique combien de fois une action se négocie selon son bénéfice annuel réel ou prévu.
Régime d’information multinational
Système de divulgation qui facilite certains placements de titres et offres publiques d’achat ou de rachat transfrontaliers entre le Canada et les États-Unis. Ce régime vise à réduire les dédoublements coûteux d’obligations d’informations et d’autres dépôts lorsque les émetteurs d’un pays inscrivent des placements de titres dans un autre pays. Selon les règles, les placements transfrontaliers admissibles sont régis par les obligations d’information du pays de résidence de l’émetteur.
Registre
Enregistrement électronique de tous les ordres d’achat et de vente en attente à l’égard d’un titre en particulier.
Règlement
Après une opération à la Bourse de Toronto, le vendeur livre le titre à l’acheteur en échange du prix convenu.
Règlement en espèces
Règlement d’un contrat d’option qui ne donne pas lieu à un échange de titres contre espèces, mais plutôt au versement d’un montant correspondant à la différence entre le prix de levée (ou prix d’exercice) et le prix de règlement des éléments sous-jacents.
Relations avec les investisseurs
Fonction d’une société qui combine les finances, le marketing et les communications, et dont la mission est de fournir aux investisseurs des renseignements exacts sur le rendement et les perspectives de la société.
Rendement
Mesure du rendement obtenue sur un placement qui est exprimée en pourcentage. Le rendement d’une action est calculé en divisant le dividende annuel par le cours actuel de l’action. Par exemple, une action qui se vend à 50 $ et dont le dividende annuel est de 5 $ par action donne un rendement de 10 %. Le rendement obligataire est plus difficile à calculer puisqu’il doit comprendre le versement annuel des intérêts et l’amortissement de l’écart en le cours actuel et la valeur nominale pendant la durée de l’obligation.
Rendement des actions
Le rendement d’une action (ordinaire ou privilégiée) est égal au dividende annuel exprimé en pourcentage du cours de l’action.
Reprise
Hausse rapide qui suit une baisse générale du marché ou la baisse d’une valeur en particulier.
Risque
Probabilité d’une perte future.
retour en haut de la page

S

Session de croisement
Après la clôture de la journée de négociation régulière, des croisements peuvent être effectués entre 16 h 05 et 17 h HNE au dernier cours des titres.
Securities and Exchange Commission (SEC)
Organisme de réglementation fédéral pour les opérations de valeurs mobilières entre États aux États-Unis.
Securities Industry Association (SIA)
Association commerciale représentant plus de 600 cabinets de courtage au Canada et aux États-Unis. Les membres comprennent des banques, des courtiers et des sociétés de fonds communs de placement.
SEDARnote de bas de page 1
Système électronique de données, d’analyse et de recherche. Il s’agit d’un système électronique de dépôt de documents qui permet aux sociétés inscrites de déposer leurs prospectus et leurs documents d’information continue. Le système SEDAR a été conçu par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières, la Caisse canadienne de dépôt de valeurs Limitée et les organismes de dépôt de documents, avec la collaboration de cabinets d’avocats et de bourses de valeurs.
Série d’options
Contrat d’option visant un titre en particulier.
Siège titre de membre
Terme désignant habituellement l’adhésion à une bourse. Un courtier en placement achète un siège à la bourse, et un employé est désigné pour l’occuper. La Bourse de Toronto s’étant maintenant démutualisée, il n’y a plus de siège à la bourse.
Société
Type d’entreprise commerciale créée aux termes des lois provinciales ou fédérales et ayant une identité juridique distincte de ses propriétaires. Les actionnaires sont les propriétaires de la société et sont responsables des dettes de la société, mais seulement à raison du montant de leur placement. Ils assument donc une responsabilité limitée.
Société de capital de risque
Une classification des sociétés inscrites à la Bourse de croissance TSX qui sont aux premières étapes de leur développement et qui répondent à des exigences minimales en matière d’actif, de valeur au marché et de répartition entre les actionnaires pour l’inscription à la cote de niveau 2.
Société dispensée
Société inscrite ayant satisfait aux exigences d’inscription décrites au chapitre 502 du Guide à l’intention des sociétés. Cet état est habituellement réservé aux sociétés inscrites de premier ordre.
Société en phase de démarrage
Jeune société aux premières étapes de son exploitation et de sa croissance.
Société non dispensée
Société inscrite à la cote assujettie à des règles spéciales d’information.
Sociétés inscrites à la cote
Société dont les actions se négocient en bourse.
Spéculateur
Personne prête à accepter des risques calculés sur le marché pour bénéficier de potentiels de rendement attrayants.
Symbole
Code de un à trois caractères attribué à une société cotée en bourse. L’utilisation des symboles est uniforme dans tout le Canada.
Symbole
Le symbole, habituellement constitué de une à trois lettres, est l’appellation abrégée des titres cotés. On dit aussi « symbole de téléscripteur ».
retour en haut de la page

T

Titulaire d’option
L’acheteur d’un contrat d’option, qui a le droit d’exercer ou non l’opération convenue d’ici à l’échéance du contrat.
Type d’option
Contrat d’option de vente ou d’achat.
retour en haut de la page
V
Valeur à la cote
Titres inscrits applicables de l’émetteur à la Bourse de Toronto qui sont émis et en circulation, multipliés par le cours de clôture de tels titres à la fermeture du dernier jour de négociation à la Bourse de Toronto.
Valeur de croissance
Action d’une société qui a connu un taux de croissance supérieur à la moyenne au cours des dernières années et dont les perspectives de croissance sont excellentes.
Valeur de protection
Action d’une société réputée pour ses bénéfices stables et ses versements réguliers de dividendes même en période de conjoncture défavorable.
Valeur intrinsèque
Différence entre le cours actuel du produit faisant l’objet d’une option et le prix de levée de cette option. Une option est dite en jeu lorsqu’elle possède une valeur intrinsèque.
Valeur nette
Différence entre le total de l’actif d’une société ou d’une personne physique et le total de son passif. Aussi connu sous le nom de capitaux propres pour une société.
Valeur nominale ; valeur au pair
Valeur nominale d’un titre.
Valeur sous-jacente; produit sous option
Valeur, marchandise, indice ou instrument financier faisant l’objet d’un contrat d’option ou d’un contrat à terme.
Valeur-temps
Différence entre le prix d’une option et sa valeur intrinsèque.
Valeurs mobilières
Certificats de propriété transférables visant des produits de placement, tels que des billets, des obligations, des actions, des contrats à terme et des options.
Valeurs vedettes ; valeurs de premier ordre ; valeurs sûres ; valeurs de père de famille
Titres émis par de grandes sociétés réputées à l’échelle nationale et dont les actions donnent habituellement droit à des dividendes et possèdent d’autres qualités recherchées.
Variation du prix minimum
É cart minimum de cours d’un contrat à terme.
Variation nette
Différence entre le cours de clôture de la veille et le cours de la dernière opération.
Variation quotidienne maximum
Variation (baisse ou hausse) maximum permise pour la journée, dans le cas d’un contrat à terme, par rapport au prix de règlement de la veille.
Vendeur d’option
Celui qui a vendu une option et qui peut être tenu de livrer (dans le cas d’une option d’achat) ou d’acheter (dans le cas d’une option de vente) la valeur ou le produit sous option avant l’échéance du contrat.
Vendeur d’option
Celui qui vend une option. Le vendeur s’engage à acheter ou à vendre un nombre prédéterminé d’actions à leur prix de levée à l’échéance du contrat ou avant.
Vendeur non couvert
Vendeur d’un contrat d’option qui ne détient aucune position sur l’élément sous-jacent.
Vente à découvert
Vente d’un titre que l’on ne possède pas. On a recours à cette pratique spéculative lorsque le vendeur estime que le cours va diminuer et qu’il pourra couvrir la vente en rachetant les titres à un prix inférieur. Le bénéfice correspond à l’écart entre le prix de vente initial et le prix d’achat ultérieur. Il est illégal pour un vendeur de ne pas déclarer une vente à découvert lorsqu’il passe son ordre.
Volatilité
Mesure statistique de la fluctuation du cours d’un titre sur une période donnée.
Volume
Le volume correspond au nombre d’actions négociées au cours d’une période déterminée, comme une journée, une semaine ou un mois. Ce terme renvoie à la fonction de graphique historique du rendement du Groupe TSX. Le volume se définit comme « Le nombre d’actions négociées au cours d’une journée, en centaines. » La valeur du volume est arrondie à la centaine près.
retour en haut de la page

W

World Federation of Exchanges (WFE)
L’organisme World Federation of Exchanges (WFE) est une association professionnelle internationale créée à l’intention de l’industrie de la bourse. Ses membres proviennent de 56 bourses réglementées de toutes les régions du globe. Ensemble, ces bourses représentent plus de 97 % de la capitalisation boursière mondiale et réunissent la plupart des contrats à terme, des options, des obligations et des fonds indiciels négociables en bourse.
retour en haut de la page
  1. SEDAR est une marque de commerce des Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Retour à la référence de la note de bas de page 1