Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

18 août 2017

Canada

La révolution des chaînes de blocs (blockchain) bouscule le marché de l’or. Les registres publics en ligne qui ont émergé des marchés explosifs des bitcoins, une monnaie virtuelle, ont déjà retenu l’attention d’entreprises allant des banques aux commerces de détail qui voient dans les systèmes à chaînes de blocs un moyen révolutionnaire de valider et d’enregistrer les transactions. Désormais, des sociétés, dont CME Group Inc., propriétaire de bourses, TradeWind Markets dérivé de IEX Group Inc. et la société de technologie financière Paxos, lancent des plateformes similaires pour amener l’or à l’ère du numérique. Environ 27 milliards $US d’or changent de main quotidiennement sur les marchés hors cote où les règlements peuvent parfois prendre des jours, entretenant le risque de prix pour les acheteurs et pour les vendeurs. L’emploi de chaînes de blocs promet plus de transparence, de sécurité et de rapidité des transactions. Cela pourrait aussi attirer de nouveaux participants à une époque où les investisseurs se montrent déçus des fonds négociés en bourse adossés à de l’or, qui ont été une source clé de croissance de la demande physique au cours de la dernière décennie.

Le marché des barils de pétrole physiques de régions aussi éloignées les unes des autres qu’Oman et la Colombie se renforce au-delà de la pointe saisonnière de demande, ce qui est un indicateur positif pour les prix des contrats à terme de référence mondiaux qui restent bloqués près de 50 $US.

États-Unis

Pour la deuxième fois ce mois-ci, l’indice de volatilité de la CBOE a regagné plus de 30 pour cent en un jour alors que les craintes soulevées par la présidence de Donald Trump jeudi ont contribué à faire baisser l’indice S&P 500 comme jamais depuis mai. Les variations de l’indice VIX de cette ampleur sont rares, mais il s’en est déjà produit trois en 2017, autant qu’en 2015 et en 1990, chiffre qui n’a été dépassé qu’en 2011. Les gains de cette taille se produisent le plus souvent en août.

Deere & Co. est en passe d’enregistrer son meilleur exercice depuis 2014. Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à rendre visite à des concessionnaires pour remplacer des moissonneuses-batteuses et des tracteurs vieillissants. Le plus grand producteur de matériel agricole s’attend maintenant à réaliser un bénéfice net de 2,08 milliards $US au cours de l’exercice jusqu’en octobre, comparativement à une projection de mai de 2 milliards $US. Il s’attend aussi à voir le chiffre d’affaires grimper de 10 pour cent, contrairement aux 9 pour cent attendus précédemment. Malgré un ralentissement de l’agriculture depuis quatre ans, certains propriétaires ont usé leur matériel jusqu’à la limite. Et même si certains choisissent d’acheter du matériel d’occasion plutôt que de nouveaux modèles à la sortie d’usine, cette demande accrue, combinée aux réductions de production, implique enfin une diminution de l’engorgement de machines invendues. Le stock total de tracteurs agricoles en Amérique du Nord a diminué un troisième mois d’affilée en juillet au plus bas depuis août 2015, selon des données compilées par Bloomberg.

Foot Locker Inc. a déclaré un bénéfice au deuxième trimestre de son exercice de 51 millions $US. Par action, la société a annoncé un bénéfice de net de 39 cents. Le bénéfice, corrigé des coûts non récurrents, s’est élevé à 62 cents par action. Ces résultats n’étaient pas à la hauteur des attentes de Wall Street. L’estimation moyenne de 14 analystes consultés par Zacks Investment Research situait le bénéfice à 90 cents par action. La chaîne de magasins de chaussures a comptabilisé un chiffre d’affaires de 1,7 milliard $US au cours de la période, ce qui était aussi inférieur aux prévisions des analystes. Huit de ceux interrogés par Zacks s’attendaient à 1,8 milliard $US. Les actions de Foot Locker ont chuté de 33 pour cent depuis le début de l’année. Le titre a baissé de 21 pour cent sur les 12 derniers mois.

Europe

Le Royaume-Uni s’apprête à fournir des précisions sur son approche du Brexit la semaine prochaine, en faisant connaître ses positions sur au moins trois dossiers différents qu’il souhaite négocier avec l’Union européenne.

Asie

La bourse de Tokyo s’est repliée tandis que le yen s’appréciait pour une troisième journée, les investisseurs cherchant des valeurs refuges par suite des inquiétudes soulevées par l’administration Trump et une attaque terroriste en Espagne.

Taiwan a revu à la hausse ses prévisions de croissance économique pour cette année et se dit confiante pour 2018, les prévisions d’exportation imprimant un élan au pays. Le bureau de la statistique a porté son estimation de la croissance du produit intérieur brut à 2,11 %, après l’avoir évaluée à 2,05 % en mai, ce qui se rapproche de la prévision de la banque centrale de 2,13 %. Le même bureau a aussi dit s’attendre à ce que la production augmente de 2,27 % en 2018, peut-on lire dans un communiqué vendredi.

 

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services