Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

25 janvier 2021

Canada

Le Canada voit d’un mauvais œil les mesures « acheter américain » prévues par le président Joe Biden et plaidera contre toute décision qui porterait préjudice à des échanges commerciaux de 725 milliards $US, selon le chef de la diplomatie du pays. M. Biden devrait signer un décret cette semaine incitant les agences fédérales américaines à acheter des biens et des services à des sociétés des États-Unis. Marc Garneau, ministre des Affaires étrangères du Canada, a dit qu’il s’attend à ce que la nouvelle administration discute des mesures avec le gouvernement de Justin Trudeau. Les États-Unis et le Canada ont échangé près de 2 milliards $US de marchandises et de services par jour en 2019, ce qui se traduit par la « relation commerciale plus complète au monde », selon le département d’État. Certains secteurs, comme celui de l’automobile, ont des chaînes d’approvisionnement fortement imbriquées et qui chevauchent la frontière.

États-Unis

Le président Joe Biden prendra des mesures lundi pour mobiliser le pouvoir d’achat du gouvernement des États-Unis, le plus grand acheteur individuel au monde, afin d’augmenter la fabrication intérieure et de créer des marchés pour les nouvelles technologies, selon un haut représentant de l’administration. M. Biden signera un décret visant à éliminer des échappatoires dans les clauses « Buy American » existantes, qui structurent les 600 milliards $US de biens et de services qu’achète le gouvernement fédéral chaque année, rendant toute dérogation plus transparente et créant un poste de haut rang à la Maison-Blanche pour superviser le processus. Faire fabriquer davantage sur le territoire national, un des principes centraux de la campagne présidentielle de Joe Biden, a été un défi frustrant pour les administrations précédentes, y compris celle de D. Trump.

Président Joe Biden signera lundi un décret interdisant l’accès aux États-Unis à la plupart des citoyens non américains qui étaient récemment en Afrique du Sud, où un nouveau variant de la COVID-19 a été identifié, aux dires d’une personne bien informée à CNBC. M. Biden réinstaurera aussi les restrictions d’accès aux citoyens non américains en provenance du Royaume-Uni et du Brésil, où de nouvelles formes du virus de la COVID ont émergé. Les restrictions s’appliqueront aussi à l’Irlande et à une grande partie de l’Europe. Le président sortant avait annulé les restrictions juste avant l’entrée en fonction de M. Biden.

Europe

Deutsche Bank AG a dit dimanche qu’elle a lancé une enquête portant sur les rapports avec certains clients après un article du Financial Times qui disait plus tôt que le prêteur allemand enquêtait sur des allégations de vente abusive de produits d’investissement bancaire. Le Financial Times disait que le prêteur voulait déterminer si des membres de son personnel ont vendu à tort des produits d’investissement bancaires sophistiqués en contravention des règles de l’Union européenne puis se seraient entendus avec des membres des sociétés en cause pour partager les bénéfices. Les informateurs ont dit au journal que le prêteur croit que certains de ses employés ont vendu en connaissance de cause des produits inappropriés ou ne convenant pas à des clients qui n’auraient pas été en mesure de comprendre et d’assumer le risque qu’ils prenaient avec ces positions.

Asie

L’économie chinoise a attiré plus d’investissements directs étrangers que tout autre pays l’an, ravissant la tête du palmarès aux États-Unis. La Chine a enregistré des entrées de 163 milliards $ l’an dernier, comparativement à 134 milliards $ pour les États-Unis, selon un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement paru dimanche. En 2019, les États-Unis avaient attiré 251 milliards $ et la Chine, 140 milliards $. Globalement, le rapport indique que l’investissement direct étranger a diminué dans le monde puisque la pandémie de COVID-19 a mis pratiquement en panne tous les pays, petits et grands.

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services

 

Haut de page