Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

25 février 2021

Canada

La Banque Canadienne Impériale de Commerce a déclaré jeudi un bénéfice et un chiffre d’affaires plus élevés au dernier trimestre grâce à l’augmentation des revenus des opérations de marché et à la réduction des provisions pour pertes sur créances de la banque. La banque de Toronto a enregistré un bénéfice de 3,55 $ par action comparativement à 2,63 $ par action un an plus tôt. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires s’est élevé à 1,62 milliard $, comparativement à 1,21 milliard $ l’exercice précédent. Le bénéfice par action ajusté ressort à 3,58 $. Les analystes sondés par FactSet avaient prévu un bénéfice ajusté de 2,81$ par action. Le chiffre d’affaires de la Banque CIBC s’est élevé à 4,96 milliards $, en hausse par rapport à 4,86 milliards $ l’année précédente. Les analystes avaient estimé le chiffre d’affaires à 4,77 milliards $. Les provisions pour pertes sur créances de la banque ont baissé à 147 millions $, alors qu’elles étaient de 291 millions $ au quatrième trimestre de l’exercice précédent, terminé le 31 octobre.

États-Unis

Mercredi, la Federal Communications Commission a annoncé les gagnants d’une adjudication de 81 milliards $ de droits d’utiliser d’importantes longueurs d’onde qui sont idéales pour les télécommunications 5G. Les grands gagnants étaient Verizon et AT&T. Ils doivent utiliser ces longueurs d’onde pour construire des réseaux 5G, qui sont nettement plus rapides que le service sans fil actuel. Verizon a, par l’entremise de sa filiale Cellco Partnership, proposé près de 45,5 milliards $ pour ces longueurs d’onde. AT&T a, par l’entremise de AT&T Spectrum Frontiers, offert 23,4 milliards $. Le troisième grand opérateur de télécommunications américain, T-Mobile, a offert le troisième montant le plus important, soit 9,3 milliards $. Les sommes dépensées par les sociétés étaient beaucoup plus élevées que ce qu’on prévoyait pour cette adjudication l’été dernier, ce qui révèle à quel point ces licences sont importantes pour ces opérateurs.

L’action de Nvidia est passée d’un gain de 3 % à une perte de 2 % après la fermeture des marchés mercredi, quand le chef de la direction Jensen Huang a dit aux analystes lors d’une téléconférence sur les résultats trimestriels qu’il ne s’attendait pas à ce que les ventes de processeurs aux opérateurs de cryptomonnaie deviennent extrêmement importantes. Nvidia a dépassé les attentes élevées des analystes à la fois par le bénéfice et par le chiffre d’affaires au quatrième trimestre de son exercice, qui s’est terminé en décembre. Les résultats de Nvidia : bénéfice : 3,10 $ par action, ajusté, contre 2,81 $ par action attendus par les analystes, selon Refinitiv; Chiffre d’affaires : 5,00 milliards $, contre 4,82 milliards $ attendus par les analystes, selon Refinitiv.

Europe

Grosse journée de publication des résultats en Europe où le plus grand brasseur au monde,  Anheuser-Busch InBev, Veolia, AXA, Bayer, Standard Chartered, Aston Martin, Telefonica et Adecco Group publié leurs comptes avant la fermeture des marchés. AB InBev a prévu une augmentation du chiffre d’affaires en 2021, mais elle a aussi projeté une inflation des coûts et un éventuel effet sur les marges, ce qui a fait baisser l’action de la société de 5 % avant l’ouverture des marchés. Standard Chartered a réaffirmé ses objectifs de bénéfices à long terme et réinstauré son dividende, jeudi, bien qu’une augmentation des défaillances sur crédit dues à la pandémie de COVID-19 ait conduit à une chute de 57 % du bénéfice annuel pour 2020, décevant les attentes des analystes. L’action du prêteur britannique a chuté de 4,2 %.

Asie

L’Australie a adopté une nouvelle loi qui obligera les plates-formes numériques comme Facebook et Google à payer aux médias et organes de presse locaux le droit d’établir des liens vers leur contenu d’information dans les fils d’actualité ou les recherches. La décision était largement attendue et tombe quelques jours après que le gouvernement eut introduit des modifications de dernière minute dans le projet de loi, qui s’appelle officiellement News Media and Digital Platforms Mandatory Bargaining Code. « Le Code fera en sorte que les entreprises d’information soient équitablement rémunérées pour le contenu qu’elles génèrent, ce qui aidera à soutenir le journalisme d’intérêt public en Australie », ont dit le Trésorier Josh Frydenberg et le ministre des Communications Paul Fletcher, dans un communiqué commun.

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services

 

Haut de page