Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

20 octobre 2017

Canada

Le dynamisme de l’économie du Canada ne détournera pas Bill Morneau de ses plans d’investissement créant un déficit. Le ministre des Finances a promis de continuer d’injecter de l’argent dans les infrastructures et d’autres programmes pour assurer la durabilité de l’expansion à long terme. Parlant mardi à New York à l’occasion d’une conférence de Bloomberg sur les titres à revenu fixe canadiens, M. Morneau, s’est montré optimiste au sujet de la résilience de l’économie du pays, disant qu’elle pourrait résister à une appréciation du dollar tout en exprimant sa confiance face aux risques tels que la hausse des taux d’intérêt et les négociations commerciales avec les États-Unis. Alors que d’autres panélistes faisaient valoir que les déficits devraient être éliminés à la faveur de la solide phase de croissance, M. Morneau n’a donné aucune indication laissant entrevoir qu’il œuvrera dans le sens d’un retour à l’équilibre budgétaire tandis que l’économie prend du mieux. Au lieu de cela, il a souligné les mérites des transferts aux familles, d’une réduction d’impôts pour les contribuables à revenu moyen et des investissements en infrastructures.

États-Unis

General Electric Co. a sabré dans ses prévisions de bénéfice pour 2017 alors que son nouveau patron doit faire face à un des plus importants ralentissements de l’histoire du fabricant. La révision souligne l’importance des défis que doit relever le chef de la direction, John Flannery. Celui-ci a pris la relève de Jeffrey Immelt, qui avait occupé ce poste pendant longtemps, en août. Confrontée à des obstacles qui vont de flux de trésorerie médiocre au marasme des marchés de la production d’électricité, GE est de loin le plus grand perdant des titres de la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles cette année et a vu s’évaporer un quart de sa capitalisation boursière. « Ce trimestre a été très difficile, a commenté M. Flannery. La majorité de nos unités d’exploitation ont dégagé des bénéfices solides, mais cela a été compensé par une baisse de rendement du secteur Électricité sur un marché difficile ». Le bénéfice ajusté de cette année devrait être de 1,05 à 1,10 $ par action, en baisse par rapport à la fourchette antérieure de 1,60 $ à 1,70 $ par action, a dit GE vendredi dans un communiqué. Les analystes s’attendaient à 1,54 $ par action, selon la moyenne des estimations compilées par Bloomberg.

Europe

Après une semaine cruciale pour la Banque d’Angleterre, une augmentation des taux d’intérêt en novembre semble loin d’être assurée. L’inflation a peut-être atteint 3 pour cent, mais pour certains décideurs de la banque centrale, les pressions intérieures sur les prix qui justifieraient une hausse des taux sont inexistantes. Cette opinion a été renforcée mercredi par des données qui révélaient un ralentissement de la croissance des salaires. Dave Ramsden, le plus nouveau membre du Monetary Policy Committee, avait dit un jour plus tôt qu’il ne faisait pas partie de la majorité à la dernière réunion à propos de la nécessité d’une hausse des taux à la prochaine réunion. Son collègue, sous-gouverneur de la BdA, Jon Cunliffe a ajouté sa voix au camp de ceux qui prônent une politique plus accommodante, jeudi. Alors que M. Cunliffe n’a pas de doute sur la nécessité d’un resserrement lent et graduel de la politique monétaire si l’économie continue de tourner comme prévu, il est moins certain quant au calendrier.

Asie

Les opérateurs s’arrachent les actions dont le nom comporte le mot Shanghai depuis que le chef du Parti communiste a confirmé vouloir créer une zone portuaire de libre échange visant à réduire les restrictions à l’importation de marchandises. Onze des vingt titres de l’indice de référence de la ville ayant le plus monté sont des sociétés dont la dénomination commence par le mot Shanghai. Les onze avaient vu leur cours progresser à la fin de la journée. L’exploitant de la zone portuaire, Shanghai International Port Group Co., et le promoteur immobilier Shanghai Waigaoqiao Free Trade Zone Group Co. figurent parmi les sociétés dont le titre a bondi de 10 pour cent.

 

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services