Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

22 juillet 2019

Canada

GFL Environmental Inc., le quatrième transporteur de déchets en Amérique du Nord par sa taille, a demandé l’autorisation de lancer un premier appel public à l’épargne qui serait le plus important au Canada depuis cinq ans. Le placement devrait mobiliser environ 1,5 milliard $US et valoriser la société à environ 15 milliards $US, selon une personne bien informée du dossier. Le marketing commencera en septembre et la société sera introduite en bourse à Toronto ainsi que sur un marché américain, qui n’a pas encore été désigné, selon cet interlocuteur qui a revendiqué l’anonymat parce que l’information n’est pas encore publique. Le produit serait versé à la trésorerie de la société et servirait à financer la croissance future. GFL à des établissements partout au Canada et dans 23 États des États-Unis, servant 4 millions de foyers. La société qui a plus de 9500 salariés et 135 000 clients commerciaux offre toute une gamme de services comprenant le transport des déchets solides, la réhabilitation des sols et la gestion des déchets liquides.

États-Unis

Equifax payera au moins 575 millions $ et potentiellement jusqu’à 700 millions $ pour régler un contentieux à la suite d’une atteinte massive à la protection des données personnelles de 2017, selon un communiqué de la Federal Trade Commission des États-Unis paru lundi. Les autorités ajoutent que la société d’informations sur le crédit devra mettre en place un programme complet de sécurité des informations. Ce règlement, le plus important à ce jour pour une atteinte à la protection des données personnelles, met fin à de multiples enquêtes contre Equifax par la Federal Trade Commission, le Consumer Financial Protection Board et les procureurs généraux de presque tous les États. Il résout aussi les actions collectives en instance contre la société.

Europe

Le Royaume-Uni sera cette semaine qui sera son prochain premier ministre puisque le vote au sein du Parti conservateur britannique arriva sa conclusion. Lundi marque la dernière journée où les membres du parti peuvent choisir leur candidat préféré pour diriger le parti et le pays. L’ex-ministre des Affaires étrangères, Boris Johnson, le dispute au titulaire actuel de ce poste Jeremy Hunt. Boris Johnson, réputé pour n’avoir pas la langue dans sa poche et exprimer souvent des opinions controversées, est en tête de la course dont les résultats seront connus mardi. Le vote a lieu en raison de la démission de la première ministre Theresa May à la suite de plusieurs rejets par le Parlement de l’accord de divorce du Brexit qu’elle a conclu avec l’Union européenne.


Le pétrole a encore augmenté après vendredi pour se négocier en hausse de 2 % ce matin alors que les tensions dans le golfe persique restent élevées après l’arraisonnement par l’Iran d’un navire pétrolier britannique. La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, dirigera une réunion d’urgence du comité Cobra ce matin pour se pencher sur la situation, ce qui sera une de ses dernières missions comme chef du Parti conservateur. Le ministre de la Défense, Tobias Ellwood, a dit que le Royaume-Uni vise une désescalade. Le prix du pétrole brut a aussi été poussé à la hausse en raison des perturbations des approvisionnements de la Libye où la production du plus grand gisement de pétrole a été interrompue par un groupe non identifié.

Asie

La Chine essaie de renforcer la crédibilité de son marché boursier volatil. Lundi, elle a lancé un nouveau marché technologique à l’instar du Nasdaq – le Science and Technology Innovation Board ou « STAR Market » – auquel 25 sociétés ont été inscrites, alors que le pays essaie de répondre aux craintes des investisseurs suscités par la volatilité des marchés et une gouvernance défaillante. La Chine a le deuxième marché boursier le plus important au monde, après les États-Unis. On s’attend à ce que davantage de capital étranger afflue vers les actions de la Chine continentale après leur ajout aux grands indices boursiers. Mais la participation du secteur détail a été relativement élevée, ce qui a donné lieu à beaucoup d’activité spéculative à tel point que le marché boursier chinois a été qualifié de casino.

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services

Haut de page