Aller au contenu principal Accueil du site Desjardins Gestion de patrimoine Valeurs mobilières
Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

22 février 2017

Canada

Le Québec sera la deuxième province du Canada à vendre des obligations pour financer des projets favorables à l’environnement.

La Colombie-Britannique a prévu une croissance économique plus lente et une réduction de l’excédent budgétaire au cours des trois prochaines années, car la province qui connaît la croissance la plus rapide se heurte au refroidissement du marché immobilier résidentiel et à des différends commerciaux.

Le Québec bonifie les incitatifs fiscaux pour les cadres supérieurs et entreprises afin de les retenir dans la province après la perte de Rona Inc. et d’autres grandes sociétés. Le gouvernement allège la ponction fiscale sur les gains sur options d’achat d’actions et les transferts d’entreprises familiales dans le cadre d’une politique visant à garder les sièges sociaux au Québec et à favoriser le développement de plus de multinationales ici même. Les cadres supérieurs pourront déduire 50 pour cent de ces gains, plutôt que les 25 pour cent antérieurs, comme dans les autres provinces. Les propriétaires d’entreprises auront un délai de grâce pouvant atteindre 20 ans pour les impôts concernant les transferts de propriété à des membres de la famille.

États-Unis

Toll Brothers Inc., le plus grand constructeur américain d’habitations de luxe, a annoncé un bénéfice supérieur aux prévisions au premier trimestre de son exercice, puisqu’il subit peu de concurrence des autres sociétés ouvertes qui se concentrent sur des biens immobiliers moins coûteux.

Les analystes boursiers tirent la sonnette d’alarme au sujet des actions du secteur financier. Les révisions à la baisse de ces titres, de JPMorgan Chase & Co. à Citigroup Inc., ont été plus nombreuses que les révisions à la hausse dans un rapport de près de 2 pour 1 depuis l’élection, selon les recommandations des analystes compilées par Bloomberg.

Les actions américaines devraient connaître un repli après leur bond post-électoral, selon Sam Stovall, stratège en chef des investissements de CFRA. Dans un rapport publié lundi, il rappelait l’évolution de l’indice S&P 500 depuis la Deuxième Guerre mondiale après la récupération de pertes de 10 à 20 pour cent, dont celle de mai 2015 jusqu’à février dernier. Après avoir rattrapé la dernière perte, l’indice S&P 500 a encore grimpé de 10,7 % jusqu’à mardi, ce qui dépasse le gain moyen après une reprise de 9,5 %. Toute période « d’épuisement » cette fois-ci « n’entraînera probablement pas la fin de ce cycle haussier », écrit-il.

Europe

Les Françaises commencent à imaginer que la prochaine présidente de la République pourrait être une femme divorcée, mère de trois enfants. Marine Le Pen, candidate à la présidence opposée à l’Union européenne et à l’immigration, joue la carte féministe pour essayer de transformer une possible victoire au premier tour de l’élection présidentielle en majorité absolue le 7 mai – et la stratégie semble fonctionner. La chef du Front national de 48 ans a déjà gagné quelque 2 millions d’électrices supplémentaires à sa cause depuis sa première participation aux élections présidentielles de 2012 et elle fait le pari que d’autres suivront.

Les obligations allemandes de deux ans ont grimpé un quatrième jour de suite, poussant les taux à un creux, alors que les investisseurs recherchaient les actifs les plus sûrs de la région, de plus en plus inquiets de l’issue de l’élection présidentielle française. L’écart de rendement entre ces titres et les titres de durée similaire du Trésor américain est le plus grand depuis près de 17 ans alors que les derniers sondages révèlent une diminution de l’écart de la candidate anti-européenne Marine Le Pen avec l’autre candidat au deuxième tour de scrutin.

Asie

Un bond des actions américaines à un niveau record a fait monter l’indice Topix du Japon à un record inégalé depuis 14 mois même si le yen a rebondi après deux jours de dérapage.

Les actions chinoises de Hong Kong ont grimpé au cours de clôture le plus élevé depuis novembre 2015 grâce à une reprise des sociétés financières.