Imprimer

Commentaire financier du jour

Aperçu quotidien des marchés financiers nord-américains, européens et internationaux présenté par Michel Doucet

Michel Doucet

Michel Doucet
Vice-président et
gestionnaire de portefeuille

24 janvier 2020

Canada

Le débat riche en controverses sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre alors que le Canada fait croître son économie a une nouvelle chambre d’écho, l’Institut canadien pour des choix climatiques. L’organisme de recherche financé par le gouvernement a ouvert ses portes cette semaine à la grande satisfaction d’universitaires, de dirigeants d’entreprise et de groupes environnementaux, malgré des obstacles soulevés par les opposants à une réduction de l’important secteur pétrolier du pays. Cela a amené Keith Stewart, stratégiste principale en matière énergétique de Greenpeace Canada, à écrire : « le secteur pétrolier à une armée de lobbyistes et il n’est pas nécessaire qu’il y en ait au sein du nouvel institut climatique. »

États-Unis

Le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, prévoit que la nouvelle obligation de 20 ans des États-Unis allongera « légèrement » la durée moyenne de la dette gouvernementale alors que son ministère se prépare à lancer ce titre et à limiter le coût du financement d’un déficit budgétaire en passe d’atteindre 1 000 $US cette année. L’émission d’obligations ultra longues, échéant à plus de 30 ans, n’est plus pour l’immédiat; « nous nous concentrons pour le moment sur les obligations de 20 ans », a dit M. Mnuchin dans une interview à Davos, en Suisse, où il participait au Forum économique mondial.

La Grande-Bretagne et l’Amérique semblent soudainement se disputer constamment. La prétendue « relation spéciale » a été remise en question à plusieurs reprises cette semaine, à un moment particulièrement délicat, alors que Boris Johnson et Donald Trump se préparent à négocier un important nouvel accord commercial. La dernière confrontation a eu lieu jeudi quand l’administration Trump a rejeté la demande d’extradition de l’épouse d’un diplomate américain impliquée dans un accident de la circulation mortel au Royaume-Uni, en août. Le décès de Harry Dunn, un adolescent, dans cet accident est un sujet qui soulève les passions en Grande-Bretagne où le gouvernement de M. Johnson a fait valoir que l’immunité diplomatique accordée à la conductrice américaine, Anne Sacoolas, devrait être levée. Le refus des États-Unis a déçu la famille de la victime, qui a demandé à M. Johnson de s’élever contre la licence administrative de Washington.

Europe

Alors qu’ils viennent de persuader la France de suspendre une taxe sur le numérique qui ferait du tort à leurs plus grandes sociétés technologiques, les États-Unis font face à des menaces similaires dans d’autres régions de l’Europe. La République tchèque débat d’un projet d’imposition d’une des plus importantes taxes sur les sociétés Internet mondiales – quoiqu’à titre provisoire – ignorant les représailles américaines possibles. L’initiative a été prise alors que les tensions commerciales transatlantiques montent à nouveau. Peu après la conclusion d’une trêve avec la France, le ton de Donald Trump a changé; il prétend maintenant qu’il est plus difficile de faire affaire avec les Européens qu’avec la Chine.

L’Union européenne et un groupe de 16 pays dont la Chine et le Brésil forment une alliance pour résoudre leurs différends commerciaux en utilisant un système d’appel et d’arbitrage de l’Organisation mondiale du commerce pour remplacer un processus que bloquent les États-Unis. « Nous nous efforcerons de mettre en place des mesures d’urgence qui permettrait de faire appel de rapports du comité de l’OMS dans des différends entre nous », dit une déclaration conjointe publiée par la Commission européenne.

Asie

La Chine s’efforce de contenir la colère du public contre les mesures sans précédent prises pour empêcher la propagation d’un coronavirus, interdisant à 40 millions de personnes de voyager à la veille du Nouvel An lunaire. Le gouvernement a ordonné aux agences de voyages de suspendre la vente de voyages organisés intérieurs et internationaux après avoir mis en quarantaine des villes à proximité du foyer d’infection. La tourmente se produit alors que le virus déjoue les efforts pour dépister les malades infectés. Le nombre de décès continue d’augmenter – la victime la plus jeune n’a que 36 ans – et certains malades infectés n’ont pas de fièvre, ce qui est le symptôme sur lequel se basent les gouvernements du monde pour déceler le pathogène.

Nous trouver Découvrez nos produits et nos services

Haut de page